83% des décès de pèlerins concernent des non-autorisés, y compris des Tunisiens

Environ 1300 personnes ont perdu la vie lors du pèlerinage de cette année, soulignant l’urgence d’améliorer les mesures préventives et les soins de santé pour les pèlerins, notamment ceux qui parcourent de longues distances sous un soleil de plomb.

À ce sujet, le ministre saoudien de la Santé, Fahd Al-Jalajel, a révélé que 83% des pèlerins décédés étaient des non-autorisés, marchant de longues distances sans abri ni repos, incluant un nombre significatif de personnes âgées et de malades chroniques.

Malgré l’ampleur de cette catastrophe humanitaire, Al-Jalajel a salué le succès des efforts de gestion sanitaire du pèlerinage de l’année 1445 AH, grâce à la coopération des services de santé et des forces de sécurité du pèlerinage, soulignant qu’aucun cas d’épidémie ou de maladie contagieuse n’a été enregistré.

Le système de santé a fourni plus de 465 000 services de soins spécialisés, dont 141 000 pour des pèlerins non autorisés.

Le ministre a souligné les grands efforts déployés pour sensibiliser aux risques de l’épuisement dû à la chaleur et l’importance de respecter les mesures de prévention.

Toutes les déclarations de décès ont été recensées, les familles des défunts contactées, et les certificats de décès délivrés, a-t-il confirmé.

Les services de santé gratuits offerts par le Royaume aux pèlerins commencent dès leur arrivée avec des programmes de sensibilisation aux points d’entrée aériens, maritimes et terrestres.

Environ 1,3 million de services préventifs ont été fournis, incluant des dépistages précoces, des vaccinations et des soins médicaux dès l’arrivée.

Les services de santé comprenaient des opérations à cœur ouvert, des cathétérismes cardiaques, des dialyses, et plus de 30 000 services d’urgence, dont 95 évacuations médicales aériennes vers des villes médicales en Arabie Saoudite.

Plus de 6500 lits équipés étaient disponibles dans les lieux saints, avec des salles de traitement de l’épuisement thermique et des technologies permettant de sauver des vies rapidement et efficacement.

En Tunisie, des responsables et des citoyens ont appelé à “ouvrir une enquête et tenir responsables les coupables de ce qui se passe lors du pèlerinage”, affirmant que les incidents impliquant des Tunisiens en Arabie Saoudite sont dus à des “réseaux opérant illégalement”, qualifiés de “courtiers du pèlerinage”.

La tragédie de la mort de plusieurs pèlerins tunisiens et la disparition de certains d’entre eux a conduit au limogeage du ministre des Affaires religieuses, Ibrahim Chaibi, par décret présidentiel le vendredi 21 juin 2024.

A la une

Samsung En Tête du Marché Mondial des Smartphones pour le Premier Semestre 2024

Samsung Electronics Co. a confirmé sa domination sur le...

Le Tunindex en Légère Hausse après une Séance Calme à la Bourse de Tunis

À la clôture de la séance de lundi à...

Tunisie – Chine : Vers un renforcement de la coopération dans les secteurs de l’industrie et des mines

La ministre de l'Industrie, des Mines et de l'Énergie,...

NEW BODY LINE : Légère Baisse du Chiffre d’Affaires au Premier Semestre

NEW BODY LINE a connu une augmentation significative de...

Lotfi Riahi Propose une Loi sur les Comptes Bancaires Non Utilisés

Le président de l’Organisation tunisienne pour l’information du consommateur...

Prolongation de la détention de Iyadh Elloumi

Le ministère public du Tribunal de première instance d'Ariana...

BCT – BEI : Pour une Nouvelle Approche du Financement des PME

Le 10 juillet 2024, Fethi Zouhair Nouri, Gouverneur de...

Lancement du “mois des Tunisiens à l’étranger”

Ce lundi 15 juillet 2024 marque le début de...

Indice de Développement des TIC 2024 : Les 5 pays africains qui mènent la course

Au cours des dernières années, de nombreux pays africains...
À lire aussi