Afrique : 53 milliards de dollars d’investissements, quel pays en profite le plus ?

L’investissement direct étranger mondial a diminué de 2 % pour atteindre 1,3 trillion de dollars en 2023, en raison du ralentissement économique et de l’augmentation des tensions géopolitiques, selon le dernier rapport sur l’investissement mondial 2024 publié par la Conférence des Nations Unies sur le commerce et le développement (CNUCED).

Dans les pays en développement, les investissements directs étrangers ont chuté de 7 % pour atteindre 867 milliards de dollars, en raison des conditions de financement strictes ayant entraîné une baisse de 26 % des financements de projets internationaux, essentiels pour les investissements dans les infrastructures.

L’Afrique : Résilience face aux défis

En Afrique, les flux d’investissements directs étrangers ont diminué de 3 % pour atteindre 53 milliards de dollars l’année dernière. Cette baisse est attribuée aux crises, aux politiques protectionnistes, aux réorganisations régionales, à la fragmentation des réseaux commerciaux, aux environnements réglementaires et aux chaînes d’approvisionnement mondiales.

Selon les données de la CNUCED, les flux d’investissements étrangers ont chuté de près de 14 % en Europe, de 6,4 % aux États-Unis et de 7 % dans les pays en développement, faisant de l’Afrique la région la moins touchée.

Le nombre de financements de projets internationaux majeurs, en particulier ceux d’infrastructures, a diminué de 26 % au niveau mondial. En 2023, l’Afrique a accueilli 6 projets internationaux majeurs d’une valeur dépassant 5 milliards de dollars, dont un projet d’hydrogène vert en Mauritanie, qui devrait générer des investissements de 34 milliards de dollars.

L’Afrique a également attiré plus de 10 milliards de dollars pour financer des projets de production d’électricité à partir de l’énergie éolienne et solaire, l’Égypte, l’Afrique du Sud et le Zimbabwe étant les principaux bénéficiaires de ces projets.

L’Afrique est appelée à devenir une zone d’attraction pour les investissements directs étrangers, mais les progrès restent lents.

L’Afrique : Résilience face aux défis
Les flux d’investissements étrangers directs en Afrique en 2023 – Données de la CNUCED

Égypte : Leader incontesté des investissements

Selon le rapport, l’Égypte est le plus grand récipiendaire d’investissements directs étrangers en Afrique en 2023, avec un total de 9,841 milliards de dollars, en baisse par rapport aux 11,4 milliards de dollars de 2022. Malgré cette baisse, l’Égypte maintient sa position de plus grand récipiendaire d’investissements directs étrangers en Afrique.

En 2023, l’Égypte a capté environ 18,5 % des flux d’investissements directs étrangers du continent, et cette part pourrait augmenter cette année. Goldman Sachs prévoit que les flux d’investissements directs étrangers vers l’Égypte pourraient dépasser les 33 milliards de dollars grâce à l’accord “Ras Al Hikma” signé entre le gouvernement égyptien et la holding émiratie en février, d’une valeur de 35 milliards de dollars, le plus grand investissement direct dans l’histoire du pays.

Bien que les perspectives pour 2024 soient incertaines, le rapport souligne qu’une croissance modeste est possible grâce à un assouplissement des conditions financières et aux efforts pour faciliter les investissements via des politiques nationales et des accords internationaux.

Il est également noté que la facilitation des affaires et les solutions gouvernementales numériques pourraient renforcer les investissements en créant un environnement plus transparent et fluide.

Égypte : Leader incontesté des investissements
Les flux d’investissements étrangers directs en Égypte en 2023 – Données de la CNUCED

Tunisie : Une progression notable en 2024

Au premier trimestre de 2024, la Tunisie a attiré des investissements étrangers d’une valeur de 517,4 millions de dinars, contre 438,3 millions de dinars au cours de la même période en 2023, soit une augmentation de 18 %.

Selon les données de l’Agence de promotion de l’investissement extérieur, les investissements internationaux directs ont totalisé 516,8 millions de dinars à la fin mars de cette année, contre 404,8 millions de dinars à la même période l’année dernière, une progression de 27,7 %.

Le secteur industriel, en particulier les industries manufacturières, a capté la plus grande part des investissements internationaux directs, avec 250,5 millions de dinars contre 234,6 millions de dinars pour la même période en 2023.

Le secteur de l’énergie a également réussi à attirer des investissements internationaux de 176,9 millions de dinars au premier trimestre de cette année, contre 116,9 millions de dinars pour la même période l’année dernière.

Les pays africains les plus attractifs pour les investissements directs étrangers

Voici les 10 pays africains les plus attractifs pour les investissements directs étrangers :

  • Égypte : 9,841 milliards de dollars
  • Afrique du Sud : 5,233 milliards de dollars
  • Éthiopie : 3,263 milliards de dollars
  • Ouganda : 2,886 milliards de dollars
  • Sénégal : 2,641 milliards de dollars
  • Mozambique : 2,509 milliards de dollars
  • Namibie : 2,345 milliards de dollars
  • Nigeria : 1,873 milliard de dollars
  • Côte d’Ivoire : 1,753 milliard de dollars
  • République démocratique du Congo : 1,635 milliard de dollars

A la une

Augmentation de la capacité d’accueil des collèges pilotes à 4339 élèves

Le Directeur général de l'enseignement secondaire et préparatoire au...

Samsung En Tête du Marché Mondial des Smartphones pour le Premier Semestre 2024

Samsung Electronics Co. a confirmé sa domination sur le...

Le Tunindex en Légère Hausse après une Séance Calme à la Bourse de Tunis

À la clôture de la séance de lundi à...

Tunisie – Chine : Vers un renforcement de la coopération dans les secteurs de l’industrie et des mines

La ministre de l'Industrie, des Mines et de l'Énergie,...

NEW BODY LINE : Légère Baisse du Chiffre d’Affaires au Premier Semestre

NEW BODY LINE a connu une augmentation significative de...

Lotfi Riahi Propose une Loi sur les Comptes Bancaires Non Utilisés

Le président de l’Organisation tunisienne pour l’information du consommateur...

Prolongation de la détention de Iyadh Elloumi

Le ministère public du Tribunal de première instance d'Ariana...

BCT – BEI : Pour une Nouvelle Approche du Financement des PME

Le 10 juillet 2024, Fethi Zouhair Nouri, Gouverneur de...

Lancement du “mois des Tunisiens à l’étranger”

Ce lundi 15 juillet 2024 marque le début de...
À lire aussi