Hammamet, Bizerte et Sidi Bou Saïd en danger : la Tunisie va perdre 250 km² de côtes d’ici 2050

La montée du niveau de la mer, accélérée par le réchauffement climatique et la fonte des glaciers, constitue une menace sérieuse pour les villes côtières tunisiennes.

Hammamet, Bizerte et Sidi Bou Saïd, parmi d’autres, sont particulièrement vulnérables à l’érosion côtière.

Cette situation met en péril leurs infrastructures déjà fragiles et a des répercussions socioéconomiques profondes.

Montée du Niveau de la Mer et Érosion Côtière
Depuis 2002, la fonte des glaciers, causée par les activités humaines qui réchauffent la terre, a entraîné une disparition annuelle de 150 milliards de tonnes de glace.

Cela équivaut à une augmentation du niveau de la mer d’environ 0,3 millimètre par an.

En plus de la fonte des glaces, la dilatation thermique due à la hausse des températures fait que l’eau gagne en volume, ce qui contribue également à l’élévation du niveau marin.

Impact sur la Tunisie
Selon l’ingénieur Hamdi Hached, la dilatation thermique a déjà provoqué une montée significative du niveau de la mer sur les côtes tunisiennes.

Les prévisions sont alarmantes : dans les 25 prochaines années, la Tunisie pourrait perdre environ 250 km² de ses côtes.

Les îles de Kerkennah, par exemple, risquent de perdre 12,7 % de leurs terres.

Cela représente l’équivalent des deux tiers de la ville de Tunis qui pourraient disparaître d’ici 2050, tandis qu’une surface égale à la ville de Monastir pourrait être inondée d’ici 2100.

Conséquences Socioéconomiques
Le recul des côtes aura des impacts socioéconomiques considérables. La disparition des plages menace le modèle touristique balnéaire, une source majeure de revenus pour la Tunisie.

De plus, l’économie de l’archipel de Kerkennah, principalement basée sur la pêche, sera sévèrement affectée.

Les infrastructures côtières, essentielles pour les activités économiques et le quotidien des habitants, sont également en danger.

A la une

MPBS : Augmentation de 65 % du chiffre d’affaires au premier semestre

Au 30 juin 2024, MPBS a enregistré une hausse...

Réunion inaugurale du Comité National des Filières de Distribution des Produits Agricoles

La première réunion du Comité National des Filières de...

Startup Tunisia : 42 Nouvelles Entreprises Labellisées pour Dynamiser l’Écosystème Numérique

Le ministre des Technologies de la Communication, Nizar Ben...

Révision du cahier des charges des jardins d’enfants scolaires

Amel Belhaj Moussa, ministre de la Famille, de la...

Tunisie – Libye : La ministre de l’Industrie souligne l’importance d’un partenariat économique

Lors de sa rencontre avec l'ambassadeur de Libye en...

La SOTUVER : Chiffre d’Affaires Consolidé de 110 Millions de Dinars au Premier Semestre 2024

La Société Tunisienne de Verreries (SOTUVER) a présenté ses...

Investissement en Tunisie.. Vers le remplacement des autorisations par un cahier des charges

Le député de l'Assemblée des représentants du peuple, Sami...

ANCSEP : Ne pas exposer les bouteilles d’eau en plastique au soleil

Le coordinateur régional de l'Agence Nationale de Contrôle Sanitaire et Environnemental...

Création de 88 réservoirs d’eau dans des écoles primaires isolées de Kasserine

Leila Saadouni, présidente du département d'ingénierie rurale à la...

Appel à réguler les climatisations à 26 degrés pour économiser l’énergie

Abdelkader Bakkouch, directeur de l'efficacité énergétique dans le secteur...
À lire aussi