Jendouba : La ministre de l’Éducation sous le feu des critiques pour ses déclarations sur la fraude et le commerce informel

La récente déclaration de la Ministre de l’Éducation Saloua Abassi, liant la fraude aux examens nationaux au commerce informel (la contrebande) dans les régions frontalières, a suscité une vive indignation à Jendouba. La Commission organisatrice du sit-in de Jendouba a publié un communiqué dénonçant ces propos, qualifiés d’irresponsables et empreints de mépris régionaliste.

La Commission a souligné que le phénomène de la fraude est répandu dans toutes les régions du pays, tout comme le commerce informel, et qu’il résulte d’un manque de rigueur du ministère dans la lutte contre ces fléaux.

Par ailleurs, la Commission a critiqué la moquerie dont a fait l’objet la région de Jendouba après la publication des résultats du baccalauréat, où la région a enregistré des résultats particulièrement bas.

Selon le communiqué, la responsabilité de la baisse des résultats aux examens nationaux dans les régions intérieures, et en particulier à Jendouba, incombe principalement au ministère de l’Éducation.

La région de Jendouba est souvent une zone de transit pour les enseignants, avec de nombreux postes vacants qui ne sont comblés qu’après de longues périodes, affectant ainsi l’apprentissage et la compréhension des élèves.

Les écoles primaires et secondaires des zones rurales manquent également des infrastructures de base telles que l’eau, des salles de classe adéquates, et les équipements modernes nécessaires à l’éducation, comme l’internet.

De plus, l’absence d’infrastructures routières complique encore davantage la situation, selon le communiqué.

La Commission a appelé le ministère de l’Éducation à lutter sérieusement contre la fraude par des moyens concrets, loin des déclarations hasardeuses et des diversions.

Elle a également demandé la démission immédiate de la ministre de l’Éducation afin de rétablir la dignité de la région et de mettre fin à toute forme de régionalisme visant les zones qui ont produit des femmes et des hommes ayant contribué au rayonnement de la Tunisie à l’échelle régionale et internationale dans divers domaines.

A la une

MPBS : Augmentation de 65 % du chiffre d’affaires au premier semestre

Au 30 juin 2024, MPBS a enregistré une hausse...

Réunion inaugurale du Comité National des Filières de Distribution des Produits Agricoles

La première réunion du Comité National des Filières de...

Startup Tunisia : 42 Nouvelles Entreprises Labellisées pour Dynamiser l’Écosystème Numérique

Le ministre des Technologies de la Communication, Nizar Ben...

Révision du cahier des charges des jardins d’enfants scolaires

Amel Belhaj Moussa, ministre de la Famille, de la...

Tunisie – Libye : La ministre de l’Industrie souligne l’importance d’un partenariat économique

Lors de sa rencontre avec l'ambassadeur de Libye en...

La SOTUVER : Chiffre d’Affaires Consolidé de 110 Millions de Dinars au Premier Semestre 2024

La Société Tunisienne de Verreries (SOTUVER) a présenté ses...

Investissement en Tunisie.. Vers le remplacement des autorisations par un cahier des charges

Le député de l'Assemblée des représentants du peuple, Sami...

ANCSEP : Ne pas exposer les bouteilles d’eau en plastique au soleil

Le coordinateur régional de l'Agence Nationale de Contrôle Sanitaire et Environnemental...

Création de 88 réservoirs d’eau dans des écoles primaires isolées de Kasserine

Leila Saadouni, présidente du département d'ingénierie rurale à la...

Appel à réguler les climatisations à 26 degrés pour économiser l’énergie

Abdelkader Bakkouch, directeur de l'efficacité énergétique dans le secteur...
À lire aussi