La production de poulet de chair augmente de 1,3 %

La production de poulet de chair a enregistré une hausse de 1,3 % au cours des cinq premiers mois de l’année 2024 par rapport à la même période en 2023. Cette augmentation atteint 3,7 % pour le seul mois de mai 2024 comparé à mai 2023, bien qu’une légère baisse de 0,6 % ait été observée par rapport à avril 2024.

Selon un communiqué de l’Observatoire National de l’Agriculture, le prix du poulet de chair à la production a connu une fluctuation notable en mai 2024, atteignant un maximum de 21,1 %.

Les prix ont varié entre 5330 millimes/kg et 6452 millimes/kg. Cette variation a conduit à une augmentation du prix moyen mensuel de 28,7 % par rapport à mai 2023 (5945,6 millimes/kg contre 4621,4 millimes/kg).

Comparé au mois précédent, les prix à la production ont également augmenté en mai 2024, entraînant une hausse du prix moyen de 18,3 % (5945,6 millimes/kg contre 5024,4 millimes/kg en avril 2024).

Le prix moyen à la production dans le nord du pays a atteint 5967,4 millimes/kg, soit 1,2 % de plus que dans la région centrale et 0,7 % de plus que dans le sud.

Le coût de production du poulet de chair a diminué de 7,7 % en mai 2024 par rapport à l’année précédente (4290 millimes/kg contre 4650 millimes/kg en mai 2023). Ce coût est resté stable comparé à avril 2024.

La production d’œufs de consommation a maintenu une tendance à la hausse, augmentant de 1,2 % au cours des cinq premiers mois de 2024. Comparée à la même période en 2023, cette production a grimpé de 4,1 %.

En termes de développement mensuel, la production d’œufs de consommation a augmenté de 4,1 % en mai 2024 par rapport à mai 2023, avec une légère hausse de 0,1 % par rapport à avril 2024.

Les prix des œufs de consommation à la production ont enregistré une baisse en mai 2024, avec une variation quotidienne maximale de 12,7 % entre le prix le plus élevé (273,6 millimes/unité le 10 mai 2024) et le prix le plus bas (238,8 millimes/unité le 31 mai 2024).

Le prix moyen mensuel a diminué de 4,6 % par rapport à mai 2023 (260,8 millimes/unité contre 273,4 millimes/unité) et de 12,3 % par rapport à avril 2024 (297,5 millimes/unité).

Le prix moyen à la production le plus élevé a été enregistré dans la région centrale (267,6 millimes/unité), surpassant les régions du sud et du nord de 3,0 % et 2,1 % respectivement.

Le coût de production des œufs de consommation a diminué de 5,8 % en mai 2024 par rapport à mai 2023 (237,8 millimes/unité contre 279,2 millimes/unité). Ce coût est resté stable comparé à avril 2024.

A la une

Bangladesh : tensions et manifestations mènent à un couvre-feu général

Face à l'escalade des tensions et des manifestations violentes,...

Mascate : promotion de l’huile d’olive tunisienne lors d’un événement spécial

La capitale Omanaise, Mascate, se prépare à accueillir une...

Tunisie : Rejet de la demande de libération de Ridha Charfeddine

La demande de libération de Ridha Charfeddine a été...

Tunisie : Refus de libération de Mohamed Frikha

L'homme d'affaires Mohamed Frikha a été refusé de libération...

Projet de raccordement gazier Tunisie-Libye : entre convoitises internationales et défis énergétiques

Le monde traverse actuellement des transformations majeures sur le...

Panne informatique mondiale : une crise sans précédent ébranle l’économie globale

Une panne informatique d'une ampleur inédite a semé le...

Kaïs Saïed annonce sa candidature à la présidentielle de Borj El Khadra

Le Président de la République, Kaïs Saïed, a officiellement...

ASSAD : condamnée à payer 234 millions de dinars de pénalités

Le 11 juillet dernier, le tribunal de première instance...

Une chercheuse tunisienne primée pour son innovation dans le traitement des eaux grâce aux pelures de pommes de terre

La chercheuse tunisienne, Sonia Jemli, a été distinguée pour...
À lire aussi