La réaction de l’Arabie Saoudite face à la tragédie du Hajj 2024

Un haut responsable saoudien a réagi pour la première fois aux décès de plus de 1100 pèlerins cette année lors du Hajj à La Mecque.

Dans une déclaration à l’agence “AFP”, il a affirmé que “l’État n’a pas failli, mais il y a eu une mauvaise évaluation des risques par les gens qui n’ont pas pris en compte les dangers auxquels ils seraient exposés”.

Le responsable saoudien a confirmé “577 décès survenus pendant le jour d’Arafat et le jour de l’Aïd, dimanche”.

Selon lui, ces décès se sont produits “dans des conditions météorologiques difficiles et des températures extrêmement élevées”, reconnaissant que “le chiffre ne couvre pas l’ensemble de la saison du Hajj qui s’est officiellement terminée mercredi”.

Il a ajouté que “nous estimons à environ 400 000 le nombre de pèlerins non officiels, dont la grande majorité sont d’une seule nationalité”, faisant référence à l’Égypte.

Plus tôt, l’agence “AFP” avait rapporté que des centaines de pèlerins, principalement égyptiens et jordaniens, étaient décédés cette année en raison de la chaleur.

Les températures ont atteint 45 degrés Celsius en Arabie Saoudite cette semaine, et 52 degrés à La Mecque.

Dans le même contexte, le prince saoudien Abdul Rahman bin Musaad a réagi aux vidéos “offensantes” concernant la saison du Hajj, diffusées sur les réseaux sociaux.

Il a affirmé que “beaucoup de ces vidéos sont truquées et contiennent des calomnies sans fondement”.

Appels Tunisiens et Égyptiens à ouvrir une enquête et à sanctionner les ‘courtiers du Hajj’

En Tunisie, le secrétaire général de la Fédération régionale des agences de voyages et de tourisme du centre, Tarik Khidr, a appelé à “ouvrir une enquête et à sanctionner les responsables des incidents survenus lors du Hajj”.

Il a estimé que les incidents rapportés quotidiennement par les citoyens concernant certains Tunisiens en Arabie Saoudite sont “le fait d’un réseau opérant illégalement”, selon ses propos.

En Égypte, Ayman Mahseb, vice-président de la commission des affaires arabes au Parlement, a demandé à poursuivre ceux qu’il a qualifiés de “courtiers du Hajj qui ont joué avec les rêves des gens simples et les ont trompés avec des visas de visite au lieu de visas de Hajj, ce qui a conduit à une augmentation du nombre de disparus parmi les pèlerins égyptiens cette année”.

  • Agences + Adaptation –

A la une

LLOYD Tunisien : Bénéfice de 9,2 MD pour 2023

La Société Tunisienne d'Assurances "LLOYD Tunisien" a publié ses...

MPBS : Augmentation de 65 % du chiffre d’affaires au premier semestre

Au 30 juin 2024, MPBS a enregistré une hausse...

Réunion inaugurale du Comité National des Filières de Distribution des Produits Agricoles

La première réunion du Comité National des Filières de...

Startup Tunisia : 42 Nouvelles Entreprises Labellisées pour Dynamiser l’Écosystème Numérique

Le ministre des Technologies de la Communication, Nizar Ben...

Révision du cahier des charges des jardins d’enfants scolaires

Amel Belhaj Moussa, ministre de la Famille, de la...

Tunisie – Libye : La ministre de l’Industrie souligne l’importance d’un partenariat économique

Lors de sa rencontre avec l'ambassadeur de Libye en...

La SOTUVER : Chiffre d’Affaires Consolidé de 110 Millions de Dinars au Premier Semestre 2024

La Société Tunisienne de Verreries (SOTUVER) a présenté ses...

Investissement en Tunisie.. Vers le remplacement des autorisations par un cahier des charges

Le député de l'Assemblée des représentants du peuple, Sami...

ANCSEP : Ne pas exposer les bouteilles d’eau en plastique au soleil

Le coordinateur régional de l'Agence Nationale de Contrôle Sanitaire et Environnemental...

Création de 88 réservoirs d’eau dans des écoles primaires isolées de Kasserine

Leila Saadouni, présidente du département d'ingénierie rurale à la...
À lire aussi