Le SNJT dénonce la condamnation de l’avocate Sonia Dahmani

Le Syndicat national des journalistes tunisiens (SNJT) a publié, samedi soir, un communiqué condamnant fermement la condamnation de l’avocate Sonia Dahmani, qualifiant cette décision de prolongation d’une dérive dangereuse dans le traitement judiciaire des affaires de liberté de la presse, amorcée depuis l’année dernière.

Le SNJT a souligné que cette tendance contribue à créer un climat tendu, favorisant un discours unilatéral. Cela porte atteinte aux principes de pluralisme et d’indépendance des médias, et va à l’encontre des principes constitutionnels garantissant les droits et libertés.

Il est à rappeler que la huitième chambre correctionnelle du tribunal de première instance de Tunis a prononcé, vendredi, une peine d’un an de prison contre l’avocate Sonia Dahmani.

Cette condamnation fait suite à des déclarations médiatiques qu’elle a faites sur une chaîne de télévision privée, concernant les Africains subsahariens. L’avocat Sami Ben Ghazi a confirmé ce jugement à l’Agence Tunis Afrique Presse (TAP) samedi.

Dans son communiqué, le SNJT a dénoncé ce qu’il a qualifié de “politique répressive” du système judiciaire tunisien, qui criminalise l’expression dans l’espace numérique et poursuit les journalistes et les professionnels des médias pour des contenus critiques des politiques publiques.

Le syndicat a expliqué que le tribunal a accusé Dahmani d’incitation, de diffusion et de publication de fausses nouvelles et rumeurs dans le but de porter atteinte aux droits d’autrui et de nuire à la sécurité publique, en se basant sur l’article 24 du décret 54 relatif à la lutte contre les crimes des systèmes d’information et de communication.

Le SNJT a rappelé que cette condamnation s’inscrit dans une série de jugements privatifs de liberté prononcés contre des journalistes et des professionnels des médias, ainsi que des utilisateurs de l’espace numérique, en vertu du décret 54.

Le syndicat a rappelé qu’il avait, dès la promulgation de ce décret, demandé son retrait et la cessation de son application.

Il a également proposé une initiative législative pour le modifier, en raison des dangers qu’il représente pour la liberté d’expression dans l’espace numérique et de son incompatibilité avec les dispositions constitutionnelles et les engagements nationaux et internationaux de la Tunisie en matière de protection de la liberté d’expression.

A la une

Le Mouvement du peuple annonce son candidat pour les élections présidentielles de 2024

Dans un communiqué publié sur Facebook, le Mouvement du Peuple a annoncé que son Conseil national, réuni ce dimanche 14 juillet 2024, a décidé de présenter un de ses leaders comme candidat aux prochaines élections présidentielles prévues pour le 6 octobre 2024.

Ali Karoui: L’Étoile Montante Tunisienne dans la Liste Forbes des “Créateurs Arabes en Mode et Fashion 2024”

Le jeune designer tunisien Ali Karoui a été récemment reconnu dans la prestigieuse liste de Forbes Moyen-Orient intitulée "Créateurs Arabes en Mode et Fashion pour l'Année 2024". Il est le seul Tunisien à figurer dans cette liste exclusive, mettant en lumière son talent exceptionnel et son influence croissante dans l'industrie de la mode.

La Tunisie accumule des réserves de Devises Étrangères atteignant 24,506 milliards de Dinars

Le 12 juillet, la Banque Centrale de Tunisie a rendu public des données montrant que les réserves nettes en devises étrangères du pays ont atteint 24,506 milliards de dinars, équivalant à 111 jours d'importation.

Tesla Perd du Terrain : Sa Part de Marché des Véhicules Électriques aux États-Unis Tombe sous les 50%

Pour la première fois dans l'histoire, la part de marché de Tesla dans les ventes de voitures électriques aux États-Unis est descendue en dessous de la barre des 50%, alors que le géant mondial des véhicules électriques fait face à une concurrence accrue sur son marché domestique.

La Justice tunisienne sévit Contre les campagnes de désinformation et les atteintes à la réputation

Le Ministère de la Justice a publié ce dimanche 14 juillet 2024 un communiqué officiel menaçant de poursuites judiciaires quiconque se livre à des campagnes malveillantes contre les institutions de l'État, les cadres judiciaires ou administratifs, et quiconque propage des rumeurs et des mensonges, ou s'attaque à la réputation d'autrui. Toute personne impliquée dans de telles actions s'expose à des sanctions légales, que ce soit en Tunisie ou à l'étranger.

L’impact des projets de l’hydrogène vert en Tunisie : une analyse par Leila Riahi

Le 12 juillet 2024, dans une interview exclusive accordée...

Leila Riahi : La production d’énergie renouvelable en Tunisie favorise les intérêts de l’UE

Le 12 juillet 2024, dans une interview exclusive accordée...

La Tunisie parmi les plus grands producteurs de pommes de terre du monde arabe

Les pommes de terre représentent la quatrième culture agricole...

Réduction des surfaces viticoles à Sidi Bouzid : une production stable de 13 000 tonnes

Au cours des dernières années, les surfaces dédiées à...

L’Aéroport de Tunis-Carthage en Queue de Peloton Mondial

L'aéroport international de Tunis-Carthage a été classé en dernière...
À lire aussi