L’Office national des aliments du bétail joue-t-il un rôle clé dans la régulation des prix ?

Lors d’une intervention sur les ondes de la radio nationale, Hamadi Boubakri, le membre du bureau exécutif de l’Union tunisienne de l’agriculture et de la pêche (UTAP), a souligné le rôle crucial que jouera l’Office national des aliments du bétail dans la régulation des prix des aliments pour animaux.

Boubakri a expliqué que ce bureau, créé par un décret daté du 10 janvier 2024, aura des perspectives nouvelles et apportera un soutien significatif aux éleveurs, particulièrement après des années de sécheresse qui ont durement touché le secteur agricole, le cheptel et les ressources en eau.

Il prévoit un retour à la normale du cheptel dès l’année prochaine, ce qui contribuerait à la stabilisation des prix grâce à une production abondante.

Cette perspective est particulièrement bienvenue après une année où les prix des aliments pour animaux ont atteint des niveaux sans précédent, infligeant de lourdes pertes aux agriculteurs en raison de l’augmentation des coûts de production.

Mnawer Sghiri, directeur de l’Unité de production agricole à l’Union tunisienne de l’agriculture et de la pêche (UTAP), avait déjà exprimé ses inquiétudes dans une interview précédente avec l’Agence Tunis Afrique Presse (TAP).

Il avait indiqué que le prix d’une balle de foin avait bondi de 9 dinars en un mois, passant de 23 dinars en juillet 2023 à 32 dinars début septembre 2023. Le prix d’une balle de paille avait également atteint 17 dinars.

Sghiri a également noté que les prix des aliments composés pour animaux continuaient de grimper en raison de la dépendance aux composants importés tels que le tourteau de soja et le maïs, dont les prix sont soumis aux fluctuations du marché mondial, notamment en raison des tensions géopolitiques comme la guerre russo-ukrainienne.

L’Office national des aliments du bétail a été institué pour remplir plusieurs missions cruciales, notamment :

  • Contribuer à l’élaboration des stratégies nationales et sectorielles pour la promotion des ressources alimentaires pour le bétail et la gestion de leur utilisation.
  • Déterminer et fournir les besoins annuels en ressources alimentaires pour le cheptel.
  • Produire, importer, distribuer et commercialiser ces ressources.
  • Constituer des stocks de réserve et intervenir sur le marché pour réguler les prix.
  • Participer à la réalisation d’études techniques et économiques sur le système des aliments pour animaux, y compris les estimations des coûts de production.

A la une

Vers une réforme de la législation sur les chèques.. Les députés proposent l’abolition des peines de prison

Le rapporteur de la commission de la législation générale...

Record de traversées vers Djerba.. Plus de 46 500 voitures en Juin 2024

Le directeur régional de l'équipement et de l'habitat de...

La Tunisie épargnée par la panne technologique mondiale.. Précisions de l’ANCS

Le directeur chargé de la gestion des urgences informatiques...

Saisie de 34 kg d’or et d’argent à la frontière de Ras Jedir, d’une valeur de 1,3 million de dinars

La douane tunisienne a annoncé, dans un communiqué, que...

Lotfi Mraihi condamné à huit mois de prison et interdit de candidature à vie

La chambre correctionnelle du tribunal de première instance de...

AFH : 8 000 hectares et 429 lots avec demande tous les 3 ans

L'Agence Foncière d'Habitation (AFH) a aménagé plus de 8...

Avec 2 tonnes métiriques.. la Tunisie parmi les plus grands producteurs arabes de soie

Les prévisions indiquent que la valeur du marché mondial...

BH Bank : Augmentation du PNB de 15,6% au Premier Semestre 2024

La BH Bank a dévoilé ses résultats financiers pour...

Tunis Re : Augmentation de 12,5% de son Chiffre d’Affaires au Premier Semestre

À la fin des six premiers mois de l'exercice...

Prix de l’or aujourd’hui en Tunisie

Voici les dernières cotations de l’or, exprimées en Dinar...
À lire aussi