Nationalité allemande : nouvelles réformes dévoilées

À partir de ce jeudi, le nouveau Code de la nationalité, élaboré par la coalition au pouvoir en Allemagne, entre en vigueur.

Cette nouvelle législation permet désormais de demander la naturalisation après cinq ans de résidence dans le pays, au lieu de huit ans, à condition que le demandeur remplisse toutes les conditions requises.

En cas de preuves d’accomplissements remarquables en matière d’intégration, les étrangers en Allemagne pourront obtenir la nationalité après seulement trois ans de résidence.

Parmi ces accomplissements figurent :

  • De bonnes performances scolaires ou professionnelles
  • De bonnes compétences linguistiques
  • Un engagement bénévole

Le nouveau code stipule également que tous les enfants nés en Allemagne de parents étrangers recevront automatiquement la nationalité.

Les enfants pourront conserver la nationalité de leurs parents si l’un d’eux a résidé légalement dans le pays pendant plus de cinq ans, au lieu des huit années précédentes, et détient un droit de séjour permanent.

Réactions partagées

La commissaire du gouvernement pour les questions d’intégration, Reem Alabali-Radovan, a déclaré que l’Allemagne dispose enfin d’une loi sur la nationalité adaptée à l’époque, ajoutant que “beaucoup de gens attendaient cela depuis des décennies”.

De son côté, l’expert en affaires locales du même parti, Stefan Thomae, a affirmé que “l’obtention d’un passeport allemand sera plus rapide à l’avenir, mais elle sera aussi plus difficile car les exigences pour la naturalisation ont été considérablement renforcées.”

En revanche, l’Alliance chrétienne considère cette réforme comme globalement mal conçue et a annoncé son intention de la modifier lors de la prochaine législature si elle remporte les élections.

Alexander Throm, expert en affaires intérieures du groupe parlementaire de l’alliance chrétienne, a commenté que les partis chrétien-démocrate et chrétien-social bavarois travailleront à supprimer cette réforme qu’ils jugent inappropriée.

Il a ajouté que “la double nationalité doit rester l’exception et ne concerner que les pays qui partagent nos valeurs.”

A la une

Samsung En Tête du Marché Mondial des Smartphones pour le Premier Semestre 2024

Samsung Electronics Co. a confirmé sa domination sur le...

Le Tunindex en Légère Hausse après une Séance Calme à la Bourse de Tunis

À la clôture de la séance de lundi à...

Tunisie – Chine : Vers un renforcement de la coopération dans les secteurs de l’industrie et des mines

La ministre de l'Industrie, des Mines et de l'Énergie,...

NEW BODY LINE : Légère Baisse du Chiffre d’Affaires au Premier Semestre

NEW BODY LINE a connu une augmentation significative de...

Lotfi Riahi Propose une Loi sur les Comptes Bancaires Non Utilisés

Le président de l’Organisation tunisienne pour l’information du consommateur...

Prolongation de la détention de Iyadh Elloumi

Le ministère public du Tribunal de première instance d'Ariana...

BCT – BEI : Pour une Nouvelle Approche du Financement des PME

Le 10 juillet 2024, Fethi Zouhair Nouri, Gouverneur de...

Lancement du “mois des Tunisiens à l’étranger”

Ce lundi 15 juillet 2024 marque le début de...

Indice de Développement des TIC 2024 : Les 5 pays africains qui mènent la course

Au cours des dernières années, de nombreux pays africains...
À lire aussi