Qui sont ces Marocains qui combattent pour l’Ukraine et pourquoi ?

Un certain nombre de Marocains qui ont obtenu la nationalité ukrainienne ont accepté de se soumettre à la conscription obligatoire récemment imposée par Kiev.

Certains de ces individus se trouvent déjà sur les lignes de front contre la Russie, tandis que d’autres se préparent à l’enregistrement obligatoire, dont la période se termine le mois prochain.

D’après des sources, “un groupe de Marocains ayant une double nationalité a intégré l’armée ukrainienne ces derniers jours et est actuellement sur les lignes de front contre les forces russes”. Certains ont l’intention de s’inscrire obligatoirement, dont la période prendra fin le mois prochain. »

Le Diplomatie en Manque, la Crainte Grandit

Selon les mêmes sources, cette décision de s’engager dans l’armée ukrainienne a été prise en raison de l’absence d’intervention des autorités diplomatiques marocaines pour empêcher la conscription de leurs ressortissants ukrainiens naturalisés.

Par ailleurs, la peur des sanctions, comme le gel des comptes bancaires en cas de refus, a joué un rôle crucial.

Les sources confirment que l’armée ukrainienne a intensifié les opérations de ratissage dans les rues pour garantir l’enregistrement des conscrits.

Pour les détenteurs de la double nationalité, rester chez soi est devenu inutile.

Témoignages et Réalités du Front

Selon Hespress, un Marocain qui a choisi de rester anonyme a affirmé : « J’ai choisi de me soumettre à mon destin en m’inscrivant sur la liste de conscription obligatoire car il n’y avait pas d’autre choix pour moi. »

Il a souligné que la décision de se soumettre était également motivée par la crainte des conséquences fiscales en cas de refus de rejoindre la conscription.

Contexte Législatif

La loi sur la conscription obligatoire est entrée en vigueur en Ukraine le 18 mai dernier. Le gouvernement ukrainien considère cette mesure comme un moyen de combler le manque de soldats tués dans la guerre contre la Russie.

L’ambassade américaine a récemment recommandé à ses citoyens de suivre les consignes des autorités locales, alors que les droits de voyage à l’étranger sont devenus presque impossibles pour les doubles nationalités.

Selon Andriy Demchenko, représentant du Service des frontières de l’Ukraine, Kiev considère les individus ayant une double nationalité comme des citoyens qui doivent défendre leur pays.

Pour lui, les possibilités de voyage à l’étranger ont été fortement réduites depuis la loi sur la conscription obligatoire.

A la une

Vers une réforme de la législation sur les chèques.. Les députés proposent l’abolition des peines de prison

Le rapporteur de la commission de la législation générale...

Record de traversées vers Djerba.. Plus de 46 500 voitures en Juin 2024

Le directeur régional de l'équipement et de l'habitat de...

La Tunisie épargnée par la panne technologique mondiale.. Précisions de l’ANCS

Le directeur chargé de la gestion des urgences informatiques...

Saisie de 34 kg d’or et d’argent à la frontière de Ras Jedir, d’une valeur de 1,3 million de dinars

La douane tunisienne a annoncé, dans un communiqué, que...

Lotfi Mraihi condamné à huit mois de prison et interdit de candidature à vie

La chambre correctionnelle du tribunal de première instance de...

AFH : 8 000 hectares et 429 lots avec demande tous les 3 ans

L'Agence Foncière d'Habitation (AFH) a aménagé plus de 8...

Avec 2 tonnes métiriques.. la Tunisie parmi les plus grands producteurs arabes de soie

Les prévisions indiquent que la valeur du marché mondial...

BH Bank : Augmentation du PNB de 15,6% au Premier Semestre 2024

La BH Bank a dévoilé ses résultats financiers pour...

Tunis Re : Augmentation de 12,5% de son Chiffre d’Affaires au Premier Semestre

À la fin des six premiers mois de l'exercice...

Prix de l’or aujourd’hui en Tunisie

Voici les dernières cotations de l’or, exprimées en Dinar...
À lire aussi