Révision du Code du Travail : L’UGTT Passe à l’Action

Le bureau exécutif national de l’Union générale tunisienne du travail (UGTT) a publié hier, mercredi 3 juillet 2024, une déclaration exprimant son refus de toute “révision unilatérale du Code du Travail”.

L’UGTT considère que cette démarche constitue une exclusion des travailleurs et de leurs représentants syndicaux légitimes, monopolise la décision et le pouvoir, et détruit le dialogue social, selon le texte du communiqué.

Le syndicat a souligné que “l’exclusion des structures professionnelles et la monopolisation de la décision ne peuvent entraîner que des erreurs, des manquements et des lacunes”.

Il a ajouté que l’insistance sur l’introduction de modifications au Code du Travail de manière unilatérale est une exclusion explicite des partenaires sociaux et une régression inexplicable et injustifiée des traditions établies du dialogue social, fondées sur le principe de la concertation tripartite entre les trois parties sociales.

Le bureau exécutif de l’UGTT a également indiqué que la révision du Code du Travail nécessite une évaluation conjointe par les parties prenantes de l’ensemble du code et ne doit pas se limiter aux questions des contrats et du travail précaire.

L’UGTT appelle à un véritable dialogue social pour mettre fin aux souffrances de milliers de travailleurs intérimaires, des enseignants suppléants, du personnel d’encadrement du ministère de l’Éducation, des contractuels des secteurs de la santé, de la culture et de l’enseignement supérieur, entre autres, et pour négocier la nature, le concept et les mécanismes de l’externalisation des services dans le secteur privé.

En outre, l’organisation syndicale a rappelé qu’elle milite depuis plus de 18 ans pour la révision du Code du Travail tunisien, dans le but de fournir des conditions de travail décentes, de mettre fin à toutes les formes de travail précaire et de garantir la dignité et la sécurité professionnelle pour tous les travailleurs. Elle vise également à atteindre le principe du salaire vital en adaptant le code aux dispositions constitutionnelles et aux normes internationales du travail, selon le texte du communiqué.

A la une

Samsung En Tête du Marché Mondial des Smartphones pour le Premier Semestre 2024

Samsung Electronics Co. a confirmé sa domination sur le...

Le Tunindex en Légère Hausse après une Séance Calme à la Bourse de Tunis

À la clôture de la séance de lundi à...

Tunisie – Chine : Vers un renforcement de la coopération dans les secteurs de l’industrie et des mines

La ministre de l'Industrie, des Mines et de l'Énergie,...

NEW BODY LINE : Légère Baisse du Chiffre d’Affaires au Premier Semestre

NEW BODY LINE a connu une augmentation significative de...

Lotfi Riahi Propose une Loi sur les Comptes Bancaires Non Utilisés

Le président de l’Organisation tunisienne pour l’information du consommateur...

Prolongation de la détention de Iyadh Elloumi

Le ministère public du Tribunal de première instance d'Ariana...

BCT – BEI : Pour une Nouvelle Approche du Financement des PME

Le 10 juillet 2024, Fethi Zouhair Nouri, Gouverneur de...

Lancement du “mois des Tunisiens à l’étranger”

Ce lundi 15 juillet 2024 marque le début de...

Indice de Développement des TIC 2024 : Les 5 pays africains qui mènent la course

Au cours des dernières années, de nombreux pays africains...
À lire aussi