Russie et Ouzbékistan : vers une épopée économique de 30 milliards de dollars

Le président russe, Vladimir Poutine, a annoncé que la Russie avait investi près de 10 milliards de dollars dans l’économie ouzbèke, avec une possibilité de croissance de ce chiffre.

Lors des discussions élargies entre la Russie et l’Ouzbékistan, Poutine a déclaré : « Les investissements directs russes en Ouzbékistan augmentent chaque année et ont maintenant atteint un montant considérable, près de 10 milliards de dollars. »

Il a ajouté : « Je suis certain que si nous mettons en œuvre tous nos plans, dont nous venons de discuter lors de la réunion restreinte, et je n’ai aucun doute à ce sujet, ces investissements directs augmenteront de manière significative et contribueront au développement de l’économie ouzbèke », selon l’agence de presse russe TASS.

Le Président russe a souligné qu’environ 3 000 entreprises en Ouzbékistan impliquent une participation russe, tandis qu’environ 700 entreprises avec des capitaux ouzbeks opèrent en Russie.

« Nous travaillons à renforcer la dynamique positive dans le commerce et l’investissement, y compris par le biais du Comité conjoint au niveau des gouvernements des deux pays. De notre côté, il est présidé par le premier vice-Premier ministre russe, Denis Mantourov. J’espère que ce nouveau poste lui permettra de résoudre avec succès les questions que nous avons formulées et élaborées au cours des dernières années », a poursuivi Poutine.

En parlant des bases du développement de la coopération économique, le président russe a indiqué qu’en plus du programme de coopération économique pour la période 2022-2026, une liste de mesures avait été adoptée, approuvée après les discussions de Moscou en octobre 2023.

De son côté, le président ouzbek, Shavkat Mirziyoyev, a déclaré lors de sa réunion avec Poutine que la Russie et l’Ouzbékistan avaient convenu de développer le volume des échanges commerciaux et visaient à l’augmenter à 30 milliards de dollars dans un proche avenir.

« Toutes les possibilités existent pour cela », a-t-il affirmé. Mirziyoyev a souligné que, dans ce but, des feuilles de route distinctes avec des mesures intégrées avaient été adoptées, y compris des mesures de soutien aux approvisionnements mutuels, la surveillance de la santé des plantes et la réglementation technique, ainsi que l’ouverture de centres logistiques.

Source : Al Arabiya Net

A la une

Bangladesh : tensions et manifestations mènent à un couvre-feu général

Face à l'escalade des tensions et des manifestations violentes,...

Mascate : promotion de l’huile d’olive tunisienne lors d’un événement spécial

La capitale Omanaise, Mascate, se prépare à accueillir une...

Tunisie : Rejet de la demande de libération de Ridha Charfeddine

La demande de libération de Ridha Charfeddine a été...

Tunisie : Refus de libération de Mohamed Frikha

L'homme d'affaires Mohamed Frikha a été refusé de libération...

Projet de raccordement gazier Tunisie-Libye : entre convoitises internationales et défis énergétiques

Le monde traverse actuellement des transformations majeures sur le...

Panne informatique mondiale : une crise sans précédent ébranle l’économie globale

Une panne informatique d'une ampleur inédite a semé le...

Kaïs Saïed annonce sa candidature à la présidentielle de Borj El Khadra

Le Président de la République, Kaïs Saïed, a officiellement...

ASSAD : condamnée à payer 234 millions de dinars de pénalités

Le 11 juillet dernier, le tribunal de première instance...

Une chercheuse tunisienne primée pour son innovation dans le traitement des eaux grâce aux pelures de pommes de terre

La chercheuse tunisienne, Sonia Jemli, a été distinguée pour...
À lire aussi