Sami Ben Slama condamné à deux ans de prison et amendes financières

L’ancien membre de l’Instance Supérieure Indépendante pour les Élections (ISIE), Sami Ben Slama, a été condamné le 8 juillet 2024 à deux ans de prison par le tribunal de première instance de Tunis.

Ces condamnations concernent six affaires portées contre lui pour “atteinte à autrui via les réseaux sociaux, diffusion et promotion de fausses nouvelles et outrage à un fonctionnaire public”.

Dans une déclaration à l’Agence Tunis Afrique Presse (TAP) ce jeudi 11 juillet 2024, Sami Ben Slama a précisé que ces peines de prison, réparties entre un an, huit mois et quatre mois, s’accompagnent de plusieurs amendes financières. Il a annoncé son intention de faire appel de l’ensemble de ces jugements.

Ben Slama a expliqué que ces plaintes ont été déposées par la ministre de la Justice, l’ISIE et la direction de la police judiciaire, en vertu de l’article 24 du décret n° 54, du code des télécommunications et du code pénal, pour des accusations d’atteinte à autrui via les réseaux sociaux, de diffusion et promotion de fausses nouvelles et d’outrage à un fonctionnaire public.

Il a affirmé que “légalement, il est toujours membre du conseil de l’ISIE et bénéficie de l’immunité légale, étant donné qu’aucun décret présidentiel n’a été émis pour le démettre de ses fonctions, conformément au principe de parallélisme des formes”.

Ben Slama estime que ces condamnations sont liées à l’exercice de ses fonctions en tant que membre de l’ISIE.

Il convient de rappeler que Ben Slama a été empêché de force d’entrer au Palais des Congrès le 25 juillet 2022 par des agents de sécurité, et que l’ISIE a ensuite annoncé la suspension de son mandat et lui a interdit définitivement l’accès à son siège.

De plus, ils ont changé le mot de passe de son adresse électronique officielle en tant que membre de l’ISIE, l’empêchant ainsi d’accéder à ses courriels et de recevoir toute convocation pour assister aux réunions de l’instance.

Sami Ben Slama avait critiqué, sur sa page Facebook, le travail de l’ISIE à plusieurs reprises, estimant que l’instance manquait de transparence et d’intégrité, et qu’elle s’était transformée en “ridicule”.

A la une

Samsung En Tête du Marché Mondial des Smartphones pour le Premier Semestre 2024

Samsung Electronics Co. a confirmé sa domination sur le...

Le Tunindex en Légère Hausse après une Séance Calme à la Bourse de Tunis

À la clôture de la séance de lundi à...

Tunisie – Chine : Vers un renforcement de la coopération dans les secteurs de l’industrie et des mines

La ministre de l'Industrie, des Mines et de l'Énergie,...

NEW BODY LINE : Légère Baisse du Chiffre d’Affaires au Premier Semestre

NEW BODY LINE a connu une augmentation significative de...

Lotfi Riahi Propose une Loi sur les Comptes Bancaires Non Utilisés

Le président de l’Organisation tunisienne pour l’information du consommateur...

Prolongation de la détention de Iyadh Elloumi

Le ministère public du Tribunal de première instance d'Ariana...

BCT – BEI : Pour une Nouvelle Approche du Financement des PME

Le 10 juillet 2024, Fethi Zouhair Nouri, Gouverneur de...

Lancement du “mois des Tunisiens à l’étranger”

Ce lundi 15 juillet 2024 marque le début de...

Indice de Développement des TIC 2024 : Les 5 pays africains qui mènent la course

Au cours des dernières années, de nombreux pays africains...
À lire aussi