Transavia Vise 2 Millions de Passagers Entre la Tunisie et la France

Olivier Mazzucchelli, PDG de Transavia, a dévoilé lors de son intervention sur Express FM les nouvelles ambitions de la compagnie aérienne française à bas prix. Présente en Tunisie depuis 17 ans, Transavia, filiale d’Air France avec pour hub principal l’aéroport de Paris Orly, aspire à renforcer sa présence sur le marché tunisien malgré les défis.

Une Ambition de Croissance

Transavia prévoit d’augmenter significativement le nombre de passagers entre la Tunisie et la France, avec pour objectif d’atteindre 2 millions de passagers d’ici 2030.

Actuellement, la compagnie transporte environ 1,1 million de passagers par an. Pour atteindre cet objectif ambitieux, Transavia compte sur le développement de nouvelles routes et une collaboration renforcée avec les compagnies aériennes tunisiennes, notamment Tunisair et Nouvelair.

Expansion Régionale

Contrairement à la plupart des compagnies qui se concentrent uniquement sur la capitale, Transavia vise à étendre sa présence au-delà de Tunis. Olivier Mazzucchelli a souligné l’importance stratégique d’offrir des destinations variées en France, répondant ainsi aux besoins diversifiés des voyageurs, qu’ils soient touristes, visiteurs familiaux (VFR) ou voyageurs d’affaires.

Dans le cadre de son expansion, Transavia étudie actuellement l’ajout d’une nouvelle destination vers l’aéroport international de Tabarka-Ain Draham. Toutefois, cette décision dépendra de la rentabilité et des flux de passagers. “Assurer une rentabilité significative est crucial pour couvrir les coûts élevés”, a déclaré Olivier Mazzucchelli, précisant que cela pourrait prendre jusqu’à deux ans pour qu’une nouvelle ligne aérienne devienne profitable.

Collaboration et Développement Continu

Transavia continue de travailler en étroite collaboration avec les Tunisiens résidant en France pour ouvrir de nouvelles routes aériennes. L’augmentation du trafic aérien a un impact positif sur l’économie tunisienne, et la compagnie s’engage à poursuivre ce développement. Un accord global sera signé pour renforcer cette coopération, malgré les défis liés à l’Open Sky.

Défis et Rentabilité

La rentabilité est un facteur clé pour l’ouverture de nouvelles lignes aériennes. Par exemple, la ligne Tozeur-Paris n’est actuellement pas suffisamment rentable, bien qu’elle soit considérée comme une bonne route. Chaque nouvelle opportunité doit être soigneusement étudiée avant de prendre une décision.

A la une

Bangladesh : tensions et manifestations mènent à un couvre-feu général

Face à l'escalade des tensions et des manifestations violentes,...

Mascate : promotion de l’huile d’olive tunisienne lors d’un événement spécial

La capitale Omanaise, Mascate, se prépare à accueillir une...

Tunisie : Rejet de la demande de libération de Ridha Charfeddine

La demande de libération de Ridha Charfeddine a été...

Tunisie : Refus de libération de Mohamed Frikha

L'homme d'affaires Mohamed Frikha a été refusé de libération...

Projet de raccordement gazier Tunisie-Libye : entre convoitises internationales et défis énergétiques

Le monde traverse actuellement des transformations majeures sur le...

Panne informatique mondiale : une crise sans précédent ébranle l’économie globale

Une panne informatique d'une ampleur inédite a semé le...

Kaïs Saïed annonce sa candidature à la présidentielle de Borj El Khadra

Le Président de la République, Kaïs Saïed, a officiellement...

ASSAD : condamnée à payer 234 millions de dinars de pénalités

Le 11 juillet dernier, le tribunal de première instance...

Une chercheuse tunisienne primée pour son innovation dans le traitement des eaux grâce aux pelures de pommes de terre

La chercheuse tunisienne, Sonia Jemli, a été distinguée pour...
À lire aussi