Tunisie : 6 accords, 4 milliards, marchés africains conquis !

Le président du Conseil d’affaires tuniso-africain, Anis Jaziri, a annoncé ce vendredi 14 juin 2024, que le chiffre d’affaires avec les pays du continent africain va se multiplier dans les prochaines années pour dépasser les 4 milliards de dinars d’ici trois à quatre ans, contre 1,6 milliard actuellement.

Jaziri a souligné l’engouement croissant pour les produits industriels tunisiens et a mentionné une orientation marquée vers l’Afrique subsaharienne. Il a également évoqué la visite du Président de la République, Kaïs Saïed, en Chine, qui devrait aboutir à des projets tripartites en Afrique.

En outre, la Corée du Sud manifeste un vif intérêt pour investir en Tunisie et en Afrique. Jaziri a appelé à une mobilisation au plus haut niveau pour soutenir les investissements tripartites avec la Chine, la Corée du Sud et les pays africains.

Tunis conquiert les principaux marchés africains

Le président a annoncé la signature de six accords visant à améliorer l’accompagnement des entreprises tunisiennes pour leur implantation en Afrique subsaharienne. Un bureau sera ouvert à Dakar en 2025, suivi d’un autre à Kinshasa. Le marché nigérian, le plus grand et le plus difficile d’Afrique, est désormais accessible grâce à un partenariat avec un homme d’affaires local.

Le slogan “La Tunisie, Porte de l’Afrique” se concrétise par des accords avec la Corée du Sud, la Chine et l’Allemagne.

Des mesures urgentes pour conquérir les marchés africains

Dans le même contexte, Anis Jaziri a déclaré que le soutien à la productivité des ports tunisiens est crucial pour ouvrir les portes aux marchés africains. Il a appelé à renforcer les liaisons aériennes avec les pays africains et à établir des bureaux diplomatiques économiques dans chaque pays africain.

Ces mesures sont nécessaires et urgentes en attendant la relance de l’État tunisien, la construction de nouveaux ports et l’ouverture d’ambassades dans tous les pays africains.

Investissements et financements : les banques tunisiennes absentes

Jaziri a également indiqué que de nombreuses opportunités de financement et d’investissement ont été présentées lors du Forum de Financement de l’Investissement et du Commerce en Afrique, mais que les banques tunisiennes étaient quasiment absentes, à l’exception d’une ou deux.

Il a exprimé son étonnement face à cette absence inexplicable et injustifiée, soulignant que la concentration des banques sur le marché intérieur, qu’il a qualifié de petit et faible, ne dynamisera pas l’économie nationale. Il a adressé un message aux banques, affirmant que leur présence est cruciale dans ce type de Forum.

A la une

Bangladesh : tensions et manifestations mènent à un couvre-feu général

Face à l'escalade des tensions et des manifestations violentes,...

Mascate : promotion de l’huile d’olive tunisienne lors d’un événement spécial

La capitale Omanaise, Mascate, se prépare à accueillir une...

Tunisie : Rejet de la demande de libération de Ridha Charfeddine

La demande de libération de Ridha Charfeddine a été...

Tunisie : Refus de libération de Mohamed Frikha

L'homme d'affaires Mohamed Frikha a été refusé de libération...

Projet de raccordement gazier Tunisie-Libye : entre convoitises internationales et défis énergétiques

Le monde traverse actuellement des transformations majeures sur le...

Panne informatique mondiale : une crise sans précédent ébranle l’économie globale

Une panne informatique d'une ampleur inédite a semé le...

Kaïs Saïed annonce sa candidature à la présidentielle de Borj El Khadra

Le Président de la République, Kaïs Saïed, a officiellement...

ASSAD : condamnée à payer 234 millions de dinars de pénalités

Le 11 juillet dernier, le tribunal de première instance...

Une chercheuse tunisienne primée pour son innovation dans le traitement des eaux grâce aux pelures de pommes de terre

La chercheuse tunisienne, Sonia Jemli, a été distinguée pour...
À lire aussi