USAID Power Tunisia : Plus de 10 millions de dinars pour booster 540 projets d’énergies propres

Au début de cette semaine, le projet américain “USAID Power Tunisia” a lancé ses premiers programmes de subventions sous le slogan “Amélioration de l’accès au financement pour les investissements en énergie propre à petite échelle en Tunisie”.

Ce projet sera mis en œuvre en Tunisie par l’Agence américaine pour le développement international (USAID), en partenariat avec l’AMEN bank et “Advans Tunisie”, sur une période de 17 mois.

Le projet vise à allouer des financements à environ 540 petites et moyennes entreprises (PME), jusqu’à 50 000 dollars par entreprise au maximum, afin de soutenir ces entreprises en leur fournissant le financement nécessaire pour utiliser les énergies renouvelables, dans le but de rationaliser la consommation d’énergie et de réduire les émissions de carbone.

Les responsables du projet ont indiqué que l’AMEN bank recevra plus de 383 000 dollars américains, pour quarante petites et moyennes entreprises, à raison de 40 000 dollars par prêt.

De son côté, Advans Tunisie recevra 394 510 dollars américains, répartis à raison de 2 900 dollars par prêt sur un total de 500 prêts.

Le projet USAID Power Tunisia prévoit que les projets des petites et moyennes entreprises dans les énergies propres généreront des revenus d’environ 10,57 millions de dinars, selon les informations rapportées par Radio Mosaïque FM.

Soutien de la Tunisie à la production de 70 mégawatts d’énergie propre

Dans le même contexte, l’ambassadeur américain en Tunisie, Joey R. Hood, a déclaré que ce programme marque une étape cruciale et nouvelle dans la coopération, soulignant qu’il permettra aux petites et moyennes entreprises de s’engager dans des projets d’énergie propre.

Il a souligné le rôle de ces entreprises dans la promotion de la croissance économique durable, la préservation de l’environnement et la réduction des émissions de carbone à l’échelle mondiale.

Il a ajouté que ce programme de coopération américain avec des banques tunisiennes et des institutions de microfinance vise à lever les obstacles au financement, notamment compte tenu des capacités de la Tunisie qui pourraient en faire un modèle pour la production d’énergies renouvelables et propres en Afrique du Nord, selon ses termes.

De son côté, le directeur du projet a affirmé que l’objectif de ce programme est de soutenir le gouvernement tunisien dans la production de 70 mégawatts d’énergie renouvelable et propre.

Le directeur général de la coopération internationale à l’Agence nationale pour la Maîtrise de l’Énergie (ANME), Hassan Agrebi, a souligné que l’agence accompagnera les petites et moyennes entreprises bénéficiaires de ce financement pour assurer le succès de leur programme d’autosuffisance en énergies renouvelables et propres, sans risques, selon la même source.

A la une

Bangladesh : tensions et manifestations mènent à un couvre-feu général

Face à l'escalade des tensions et des manifestations violentes,...

Mascate : promotion de l’huile d’olive tunisienne lors d’un événement spécial

La capitale Omanaise, Mascate, se prépare à accueillir une...

Tunisie : Rejet de la demande de libération de Ridha Charfeddine

La demande de libération de Ridha Charfeddine a été...

Tunisie : Refus de libération de Mohamed Frikha

L'homme d'affaires Mohamed Frikha a été refusé de libération...

Projet de raccordement gazier Tunisie-Libye : entre convoitises internationales et défis énergétiques

Le monde traverse actuellement des transformations majeures sur le...

Panne informatique mondiale : une crise sans précédent ébranle l’économie globale

Une panne informatique d'une ampleur inédite a semé le...

Kaïs Saïed annonce sa candidature à la présidentielle de Borj El Khadra

Le Président de la République, Kaïs Saïed, a officiellement...

ASSAD : condamnée à payer 234 millions de dinars de pénalités

Le 11 juillet dernier, le tribunal de première instance...

Une chercheuse tunisienne primée pour son innovation dans le traitement des eaux grâce aux pelures de pommes de terre

La chercheuse tunisienne, Sonia Jemli, a été distinguée pour...
À lire aussi